AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 saoirse domhnall - kill a demon today, face the devil tomorrow

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✲ fallen queen

✖ messages : 138
✖ double compte : Ainsley Pierce, Margaret Carstairs
✖ crédits : avangedinchains avat


Répertoire des liens et des rps
Répertoire de liens et de RPS:

MessageSujet: saoirse domhnall - kill a demon today, face the devil tomorrow   Ven 11 Mai - 22:24


Saoirse Domhnall © unknown artist
❝ Kill a demon today, face the devil tomorrow ❞

DATE DE NAISSANCE : 26 juin 1938 (officiellement décédée à l'âge de 24 ans) NATIONALITÉ : américaine ESPÈCE : vampire PROFESSION : reine déchue (état de louisiane) STATUT CIVIL : veuve ORIENTATION SEXUELLE : homosexuelle
⇝⇝⇝
❝ Je ne sais pas encore aujourd'hui si ce goût de conquête cache une surabondance de vitalité, un goût d'emprise ou le besoin furtif, inavoué, d'être rassuré sur soi même, soutenu. ❞
Qu'on appelle cela du caprice ou de l'extravagance, j'ai toujours aimé le pouvoir. Pourtant, je n'apprécie guère la politique et les enjeux de pouvoirs. Ce que j'apprécie néanmoins, c'est l'attention, d'avoir ma cour autour de moi. Ça me donne l'impression d'avoir des amis. L'avantage, lorsqu'on est Reine - et je recouvrerai le pouvoir, réside dans le rapport que l'on a avec l'autre. L'autre, c'est à dire, le peuple, les serviteurs. Parce qu'on a droit de vie ou de mort - un droit tacite, s'entend, car les bonnes mœurs voudraient que ce droit soit uniquement détenu par le conseil des vampires, les gens rient à vos plaisanteries, ils feintent l'affection, ils vous entourent, recherchent votre approbation et votre attention... j'ai bien conscience que les autres me détestent. Tout ce que je désire, c'est d'être aimée. Ce n'est pas de ma faute, je ne sais pas comment faire.

❝ Nous étions passés dans la vie l'un de l'autre obstinément parallèles, obstinément étrangers. ❞
J'ai appris à trouver une justice dans l'injustice, du plaisir dans l'horreur et le chagrin, à déculpabiliser de mes actes, pour peu qu'ils trouvent un fondement logique à mes yeux. C'était un vampire redouté. Impitoyable et féroce, craint pour ses excès de colère. Pour autant, ses défauts n'équivalaient en rien sa beauté. On aurait dit un tableau de michelangelo, avec ses jolies boucles brunes et son corps d'apollon, comme sculpté dans le marbre. Si j'avais du aimer quelqu'un, ça aurait été lui. Il était parfait à mes yeux, même lorsqu'il me dénigrait, même lorsqu'il me brisait les os sous la colère. Il avait cette essence fougueuse et impétueuse qui me ramenait toujours vers lui. Il n'était pas mon créateur mais pour autant, je me sentais rattachée à lui comme si ma vie en dépendait. Alors, lorsqu'il a été vaincu après une vingtaine d'années passées à ses côtés, le monde tel que je l'ai connu s'est effondré. J'ai d'abord repris l'intérim en regnant sur le Royaume mais comme je ne m'intéressais guère à la politique, j'ai rapidement perdu le contrôle et ai dû m'enfuir, laissant derrière moi, sujets et royaume. Depuis que je n'ai plus aucun privilèges, les vampires me pourchassent, par jalousie, par haine ou par désir de vengeance, pour les crimes commis par mon époux. Il me faut aujourd'hui trouver une nouvelle alliance. Ma vie en dépend aujourd'hui.

❝ Le ciel était éclaboussé d'étoiles. Je les regardais, espérant vaguement qu'elles seraient en avance et commenceraient à sillonner le ciel de leur chute. ❞
Ah, l'amour. C'que c'est beau et tragique, à condition de ne pas finir comme Juliette - cette sotte, ou encore Phèdre - mais pour tomber amoureuse du fils de son conjoint, il faut être sacrément dérangé. Ça semble pourtant facile pour les autres. On dirait qu'ils ne font que ça, tomber amoureux. Et se séparer au cours des décennies lorsque le temps laisse place à l'ennui. Je lui ai pourtant donné une chance à l'amour, de me surprendre, de me faire vivre. Mais à la place, je n'ai connu que déceptions et tragédies. J'en ai tué une, par accident, lors d'une dispute. Je lui ai déboîté la tête. J'en ai même amoché une lors d'un rapport sexuel, sévèrement. C'est ce qu'on appelle un coup du sort, dans la même décennie. Et puis il y a celles qui ont joué avec mes sentiments, profité de mes privilèges de reine... et les autres dont je ne me souviens pas, que le temps efface parfois, non sans laisser ce goût amer de défaite que je déteste tant. J'ai peur. J'ai peur de la solitude. J'ai peur d'aimer. J'ai peur qu'on cesse de m'aimer. Et pourtant, personne ne m'aime. Car je n'aime personne. Putain de paradoxe.
⇝⇝⇝
PSEUDO : orijen AVATAR : madeleine petsch DOUBLE-COMPTE ? : ainsley pierce COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : mon petit doigt UN DERNIER MOT ? : go away


_________________
leave a light on
©.bizzle ❘ unknown artist gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leavealighton.forumactif.com/t17-saoirse-domhnall-kill-a-demon-today-face-the-devil-tomorrow
 
saoirse domhnall - kill a demon today, face the devil tomorrow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» APERO GEANT FACE BOOK CHERBOURG
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE A LIGHT ON. :: FORMALITÉS ET GESTION :: présentations :: présentations validées-
Sauter vers: